Mayapress.com

Mayapress.com

Les bras de Dieu sont toujours ouverts pour accueillir le fils prodigue. Le rite de la porte Sainte, ouverte solennellement, vient nous le rappeler. Pour nous conduire à son Père, le Christ lui-même, se fait pour nous chemin et porte toujours ouverte vers le salut et la Miséricorde.

Démarche proposée :
– Méditer l’évangile du Bon Pasteur (ci-dessous).
– Faire le signe de la croix avec l’eau bénite en franchissant le seuil de la porte sainte.
Évangile du Bon Pasteur : « En vérité, en vérité, je vous le dis, Je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus sont des voleurs et des pillards ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Je suis la porte. Qui entrera par moi sera sauvé ; il entrera et sortira et trouvera sa pâtu-re. Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie et l’aient en abondance. Je suis le Bon pasteur. Le Bon pasteur donne sa vie pour ses brebis ». (Jn. 10, 7-11)
Refrain : « Ouvrez vos coeurs, au Rédempteur, le Christ, votre vie »