P1040913En 1980, Jean-Paul II publiait son encyclique « Dieu riche en miséricorde » ; en 1986 il venait prier à Fourvière et nous inviter à une rencontre renouvelée avec ce Dieu de Miséricorde avec un enthousiasme dont témoigne sa statue sur le parvis. À 30 ans d’écart et à l’appel du Pape François, laissons-nous entraîner dans cette heureuse démarche.

Démarche proposée :
– Ouvrir ce pèlerinage jubilaire en redisant notre foi. On pourra réciter le credo :
Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créa-teur du ciel et de la terre. Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ; qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Ma-rie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.
– Prier aux grandes intentions du Pape et de l’Église. On pourra prier en silence ou dire une dizaine de chapelet en avançant vers l’étape n° 2
Refrain : « Pierre, tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise. »