Vie du site

Les acteurs du sanctuaire

Le recteur et les chapelains de la basilique Notre-Dame de Fourvière

Monseigneur Patrick Le Gal est le recteur du sanctuaire de Notre-Dame de Fourvière depuis 2013. Diplomé de l’École supérieure de commerce de Rouen, il entre à l’université de Fribourg en Suisse où il obtient une licence en théologie.
Il est ordonné prêtre le 8 décembre 1982 pour la communauté Notre-Dame de la Sagesse et sera consacré évêque le 7 décembre 1997 pour le diocèse de Tulle. En 2000, il devient évêque aux Armées Françaises. En 2009, il est évêque auxiliaire de Lyon.

Les chapelains de Fourvière 

  • Père François de Vorges
  • Père Gilles Sander
  • Père Laurent Spriet
  • Père Olivier Velut
  • Adel Camel

Organiste et Maître de Chapelle

Yves Lafargue – Organiste

C’est en accompagnant les messes des Rameaux en 2006 qu’Yves Lafargue a pris ses fonctions d’organiste titulaire, au service du sanctuaire de Fourvière. De dimanche en dimanche, l’organiste liturgique soutient le chant, fait entendre un répertoire soliste approprié, improvise : il apporte une couleur musicale à la liturgie, par ses compétences et sa sensibilité. 

A Fourvière, ce service s’enrichit d’un volet culturel : l’organisation d’heures d’orgue. Enfin, Yves Lafargue a intégré dès son arrivée le service de la musique du sanctuaire, et plus récemment, le pôle culturel du site de Fourvière. En participant au choix des chants et en composant, au gré des besoins, psaumes (le Psautier de Fourvière), offices de vêpres, et dernièrement, un Notre Père, il fait sien l’artisanat séculaire du musicien d’église.

Nicolas porte – Maître de chapelle et la Maîtrise de Fourvière

Circa hos dies lollianus primae lanuginis adulescens, lampadi filius ex praefecto, exploratius causam maximino spectante, convictus codicem noxiarum artium nondum per aetatem firmato consilio descripsisse, exulque mittendus, ut sperabatur, patris inpulsu provocavit ad principem, et iussus ad eius comitatum duci, de fumo, ut aiunt, in flammam traditus phalangio baeticae consulari cecidit funesti carnificis manu.

Voir aussi

La Commission et la Fondation Fourvière

Prier