Prier

Prier

De décembre à février,
la crypte de la basilique se transforme chaque année pour accueillir la crèche de Fourvière

LA CRÈCHE DE FOURVIÈRE – UN CHEMIN D’ESPÉRANCE

Une crèche dont le décor revisité laisse place à la découverte, à l’émerveillement et à l’espérance.

Sous le ciel étoilé, autour de Jésus, Marie et Joseph, petits et grands pourront faire la découverte de grands personnages bibliques et des incontournables chrétiens lyonnais.

Deux nouveaux santons s’ajoutent en 2021 au tableau : Elise Rivet et Saint Pothin, attendant et vivant, comme chacun de nous, le retour de la joie et de la paix.

L’artiste : Estelle Reverchon

Estelle façonne et modèle : elle sculpte là où résonnent les âmes, le long d’un chemin entre bronze et résine.

Du désespoir à la béatitude, chaque pièce est pour elle : « spirituelle ». Personnages célèbres, figures humaines, même ses animaux, si familiers, nous disent quelque chose de la vie, et de nous même, du monde, du sacré.

Au volume, au corps, à la silhouette interrogée, Estelle Reverchon insuffle une quatrième dimension : le mouvement ! Pas de tiédeur dans la sensibilité de cette artiste aux mains sorties de la terre.

En savoir + : https://www.estellereverchon.com/commande-fourvière

Découvrez les santons de la crèche

La naissance est annoncée pour bientôt. Déjà, ils ont voyagé et ont posé leur sac : Marie et Joseph attendent ce moment comme un mystère. Et toi qui lis ces lignes,  si tu veux bien, viens à leur rencontre. Les personnages bibliques ne sont pas seuls, il y a aussi des témoins de la Foi à Lyon, hommes et femmes de prière touchés par cette naissance historique.

Guide bénévole de Fourvière

La sainte famille

Marie. Les yeux clos, le corps bien ancré sur la terre, Marie dialogue intérieurement avec Dieu. Elle a placé ses deux mains sur ses genoux, en humble réceptacle de Jésus. Rien ne semble pouvoir troubler sa paix profonde ni sa confiance. Elle est disposée à accueillir tous les événements à venir avec cet enfant qu’elle a mis au monde.

Jésus. Loin du traditionnel nourrisson emmailloté, Jésus est représenté ici en jeune enfant, suffisamment fort pour s’asseoir et s’élancer en avant. Les bras ouverts, il s’offre à nous dans un mouvement qui préfigure sa crucifixion.

Joseph. Il se tient à genoux, tout proche de l’enfant. Il a le regard attendri et le sourire émerveillé du jeune père. Son attitude dynamique le montre prêt à se lever. Sa main droite ouverte signifie qu’il accepte sa mission de père et offre sa personne. Avec sa lanterne, petite flamme vacillante, il est prêt à guider Jésus sur la route humaine.

Les ambassadeurs de la joie

Le Ravi. Légèrement décentré de la crèche, c’est un personnage à part. Son sourire déborde de son visage enfantin. Lui, l’homme simple, l’innocent, est tout à la joie de Dieu. Il pourrait s’appeler l’Enthousiaste, étymologiquement « celui qui est empli de Dieu ». Il jubile car il a compris le cadeau que représente cette nativité. Il regarde vers le ciel, plein de gratitude. De son bras droit, il apostrophe Dieu et le remercie. De son index gauche, il nous montre la direction de Dieu, source de sa joie, et nous invite à nous tourner vers lui.

Le Berger. L’homme est en mouvement. Il marche vers Jésus dans une attitude béate, comme aimanté par cette naissance. Il ouvre la main gauche en signe d’offrande. Il prend soin de son troupeau. Les trois moutons représentent la multitude. Il porte sur ses épaules le plus faible, le plus petit, le plus fragile, l’agneau.

Les trois mages

A eux trois, les rois mages résument l’humanité entière. Ils représentent tous les peuples et tous les âges de la vie. Comme le rappelle leur chameau, ces savants ont voyagé. Ils se sont mis en quête de Dieu. Ils ont pris pour seul guide l’étoile, dont ils portent le signe sur le front. Aucun ne porte de cadeau : l’essentiel est d’arriver jusqu’à Jésus pour se prosterner devant lui.

Les figures Lyonnaises :

Les photos de la crèche ont été réalisées par le photographe Christophe Chéron

Voir aussi

Le trésor

La crypte